BFMTV

Geneviève de Fontenay en "guest star" à l'Assemblée nationale

Geneviève de Fontenay a assisté mercredi aux questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Geneviève de Fontenay a assisté mercredi aux questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. - France 3

ARENE PARLEMENTAIRE - Une visiteuse qui n'en fait qu'à sa tête, une minute de silence et un cri au loup. BFMTV.com vous résume la séance de questions au gouvernement de ce mercredi.

Les questions au gouvernement se transforment parfois en théâtre où s'enchaînent sujets sérieux, petites phrases bien préparées et répliques assassines, que ce soit au sein de l'Hémicycle, dans les couloirs du Palais-Bourbon ou sur les réseaux sociaux.

Comme chaque semaine, BFMTV.com vous résume la séance de ce mercredi.

# Une minute qui dure 30 secondes

Une minute de silence (ou plutôt 30 secondes) a été observée mercredi en hommage au sergent-chef Thomas Dupuy, membre des forces spéciales, tué fin octobre lors d'une opération au Mali.

# Une minute interdite

Mardi, le président de l'Assemblée nationale avait refusé à Cécile Duflot de prendre sur le temps alloué aux écologistes pour réaliser une minute de silence à la mémoire de Rémi Fraisse, arguant qu'elles étaient réservées aux otages et soldats morts pour la France.

Le député UMP Bernard Debré l'a corrigé sur France 3: "Le Président n’a pas dit la vérité puisqu’il a dit que la minute de silence était réservée aux forces armées et aux otages. On a déjà eu des minutes de silence réservées à d’autres choses et en particulier à un jeune d’extrême gauche tué lors d’une rixe par un jeune d’extrême droite". En plus de Cléments Méric, des minutes de silence ont déjà eu lieu en mémoire de parlementaires décédés.

# Geneviève de Fontenay et son chapeau

Les séances de l'Assemblée nationale sont ouvertes au public et des solaires y assistent régulièrement y assister. Mercredi c'est la femme au chapeau Geneviève de Fontenay qui venait découvrir cet univers. Une présence largement remarquée, photographiée et commentée par les députés. 

La reine des miss arborait comme à son habitude un couvre-chef. Mais comme l'a remarqué Le Lab, le règlement de l'Assemblée nationale oblige les visiteurs à porter une "tenue correcte" ce à quoi s'est évidemment pliée Geneviève de Fontenay, mais aussi à être "découvert".

# Une métaphore saugrenue

"Ces loups qui viennent de tous les extrêmes, il faut les chasser. On ne chasse pas les loups en hurlant avec eux ou contre eux. On chasse les loups en chassant les brebis galeuses". Le député Olivier Falorni s'est livré à une longue et étrange métaphore mercredi pour poser une question sur la moralisation de la vie politique. Ce qui n'a pas manqué de faire rire l'écologiste Denis Baupin.

Karine Lambin