BFMTV

Un responsable du collectif seniors du FN écarté pour des propos controversés

Le collectif seniors a été lancé le 20 octobre (photo d'illustration)

Le collectif seniors a été lancé le 20 octobre (photo d'illustration) - Alain Jocard / AFP

Fraîchement placé à la direction du collectif seniors du FN, Maurice Gosseaume a finalement été écarté. Sur Facebook, il avait relayé des messages appelant Marine Le Pen à "expulser des musulmans".

Ses publications sur Facebook auront eu raison de sa participation au collectif seniors du FN. Selon une information de L'Opinion, Maurice Gosseaume, à peine choisi par le Front national pour se charger du groupe dédié aux personnes âgées, a finalement été écarté par la direction du parti.

"Le collectif n'était pas encore structuré dans son organisation mais il n'en sera pas, bien sûr", a affirmé Florian Philippot vendredi.

Jeudi, Maurice Gosseaume s'est exprimé lors d'un "colloque" sur le "bien vieillir" en présence de Marine Le Pen. Il faisait partie des quatre membres du bureau de ce 12e collectif FN.

"Expulser des musulmans"

L'AFP avait constaté jeudi que figuraient sur la page Facebook de cet ancien dirigeant d'une entreprise de produits agricoles de très nombreuses publications dont un appel à Marine Le Pen à ce qu'elle "refasse Charles Martel" ou le relais d'un article appelant à "expulser les musulmans" pour "éviter le génocide des Français", une position qu'il qualifie "d'évidente".

Une "inquisition négative"

Vendredi, Maurice Gosseaume avait retiré une publication du 10 octobre qu'il avait relayée sur l'ex-Garde des Sceaux Christiane Taubira appelant à lui "niquer sa race". Il avait apposé un "like" à une photo de "ouistiti" venue en commentaire de cette publication. 

"C'est une démarche d'inquisition négative. Vous cherchez les points noirs" sur ma page Facebook, avait dénoncé l'ancien membre du collectif interrogé par l'AFP. A L'Opinion, il a déclaré que le FN avait fait appel à lui "car ils aiment bien ce que j'écris sur Facebook".

M.L. avec AFP