BFMTV

Quand le Front national défend les arbitres de football

Le match Evian-PSG a dégénéré dimanche.

Le match Evian-PSG a dégénéré dimanche. - -

Le parti de Marine Le Pen a dénoncé l'attitude du gardien de but parisien Salvatore Sirigu. Le match Evian-PSG avait dégénéré en bagarre générale dimanche.

Le Front national s’invite sur les terrains de football. "Ne touchez pas aux arbitres!", demande le parti dans un communiqué publié mardi, après une bagarre générale à la fin du match Evian-PSG disputé dimanche. Le gardien de but parisien Salvatore Sirigu a alors refusé de se plier à l’ordre de l’arbitre, qui lui demandait de revenir sur le terrain pour recevoir un carton rouge.

Une attitude "inacceptable" selon Eric Domard, membre du bureau politique du FN et conseiller au sport de Marine Le Pen. "Il a défié et contesté ouvertement l’autorité du directeur de jeu devant des caméras de télévision, bafouant la première des règles d’un sport: le respect en toutes circonstances de ses lois", écrit-il dans son communiqué.

Le FN critique du monde du football

Le Front national voit dans ces actions des images "déplorables", alors que le football est "déjà entaché par les dérives financières et les frasques comportementales de certains joueurs de l’équipe de France".

Une prise de position sévèrement taclée par Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel. "De quoi je me mêle! En matière d’exemplarité, chacun doit balayer devant sa porte", a-t-il réagi selon Eurosport.

Ce n’est pas la première fois que le FN s'attaque au ballon rond. Il y a quelques semaines, le parti d’extrême-droite avait réclamé le renvoi de Karim Benzema de l’équipe de France. Motif? L’attaquant du Real de Madrid disait n’avoir "jamais chanté la Marseillaise", et ne voyait pas "où est le problème".


A LIRE AUSSI:

>> PSG : une nervosité chronique

>> PSG : Sirigu, l'étrange calcul

>> Paris tout près du titre et... sur les nerfs

>> ETG-PSG : Carton rouge pour Khlifa et Sirigu