BFMTV

Nicolas Dupont-Aignan conteste la création par Jean-Marie Le Pen d'un Rassemblement bleu blanc rouge

Jean-Marie Le Pen, samedi 4 septembre à Marseille, entouré d'élus du de la branche "canal historique" du FN.

Jean-Marie Le Pen, samedi 4 septembre à Marseille, entouré d'élus du de la branche "canal historique" du FN. - Boris Horvat - AFP

À peine annoncé, le Rassemblement Bleu Blanc Rouge  voulu par Jean-Marie Le Pen comme le "pendant" du Rassemblement bleu marine de sa fille se heurte à de multiples difficultés, dont la détention de la marque par Nicolas Dupont-Aignan.

Le Rassemblement Bleu Blanc Rouge annoncé samedi par Jean-Marie Le Pen en marge de l'Université du FN serait-il mort-né? Si sur le fond le Front national ne veut pas en entendre parler, un autre problème se pose. Nicolas Dupont-Aignan président de Debout la France revendique la détention de la marque qu'il a déposée à l'INPI en 2012. Et, comme il l'a dit à l'Express, il n'entend pas se laisser spolier des droits par Jean-Marie Le Pen.

"Après vérifications, nous sommes toujours détenteurs du Rassemblement bleu blanc rouge. Je vais donc consulter mes avocats pour empêcher monsieur Le Pen de le reprendre à son compte, et je porterais plainte si nécessaire. Le drapeau tricolore appartient à tous les Français", déclare Nicolas Dupont-Aignan.

La formation qui se voudrait "pendant" au Rassemblement bleu marine de Marine Le Pen et sur lequel elle voudrait prendre modèle pourrait donc, si elle voit le jour, être contrainte d'adopter un autre nom. Autre écueil, les statuts du Front national qui interdisent la double appartenance "à un autre parti ou mouvement politique, quel qu'il soit" pourraient aussi contrecarrer les plans de l'ex-leader frontiste.

"Il fait ce qu'il veut, il est un homme libre"

"Chacun est libre à l'extérieur du FN de monter toutes les associations qu'il souhaite. Il fait ce qu'il veut, il est un homme libre, mais au sein du FN, il n'y a pas d'associations politiques constituées, ce qui s'apparenterait à un courant politique", a tranché samedi sa fille. Dimanche le suspense de la venue de Le Pen père risque de raviver les tensions internes au parti, alors que Marine Le Pen doit prononcer le discours de clôture en milieu d'après-midi.

D. N.