BFMTV

2017: Marine Le Pen veut supprimer les régions et réduire le nombre de parlementaires

Dans le cadre de son programme pour la présidentielle, Marine Le Pen souhaite notamment réduire le nombre des parlementaires et supprimer les régions.

Le programme du FN pour 2017 sera présenté dans son intégralité les 4 et 5 février lors d'assises qui se tiendront à Lyon. Sur RMC et BFMTV ce mardi, Marine Le Pen en a présenté les grandes lignes.

La présidente du Front national propose tout d'abord de réorganiser l'administration selon trois strates: "les communes, les départements, la nation". La candidate plaide donc pour la suppression des régions et des intercommunalités.

"Les compétences des régions iront vers l'Etat et les départements", précise-t-elle. Sur le plan local, elle veut aussi "revaloriser les statuts des maires". 

500 parlementaires

A l'échelle nationale, elle veut faire baisser le nombre des parlementaires et inscrire cette diminution dans la constitution, afin qu'elle ne puisse pas être revue en cas de changement politique. Elle mise sur "300 députés et 200 sénateurs", soit 500 au total, au lieu des 577 actuels. 

Interrogée sur d'autres éventuelles mesures, Marine Le Pen s'est dit opposée à l'idée de mettre fin à l'immunité parlementaire, ou de supprimer le recours au 49-3.

C.V.