BFMTV

Fromantin : « Neuilly a connu le pire »

BFMTV

Le nouveau maire de Neuilly, invité des GG, est revenu sur la campagne mouvementée qui l’a opposé à David Martinon puis à Arnaud Teullé.

« La campagne a connu le meilleur et le pire » a déclaré Jean-Christophe Fromantin, fraîchement élu maire de Neuilly. Interviewé par Alain Marschall et Olivier Truchot, il est revenu sur une campagne municipale qui connu « le meilleur : un exercice de démocratie locale, dans une ville qui est au cœur du réacteur politique. La ville du Président de la République, qui a vu un candidat venu de nulle part devenir maire de Neuilly ». Mais « on a connu également le pire : la trahison, les combinaisons politiciennes, tout ce qui fait les scories du monde politique ». Il estime que si cette campagne a été aussi « observée, c'est parce qu'elle est le choc entre deux approches : une approche un peu archaïque de la politique et une approche plus spontanée et moderne ».

« Tous les coups ne sont pas permis »

Jean-Christophe Fromantin est également revenu sur les incidents et les poursuites judiciaires qui l'opposent à Arnaud Teullé. Il s'est dit victime de « toute une série de rumeurs, d'attaques, de faux rapports de commissaire au compte placardés sur les murs de la ville ». Il estime que l'on « peut être adversaires sur le fond, loyalement, mais on ne peut pas être adversaires en tapant au-dessous de la ceinture ». Pour accuser le camp d'Arnaud Teullé, il dit disposer d'une « convergence d'indices et de preuves ».

La rédaction-Les Grandes Gueules