× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
French film director and journalist, candidate for La France Insoumise (LFI) during the second round of the French parliamentary elections (elections legislatives in French) Francois Ruffin speaks on June 18, 2017 in Flixecourt, northern France, before the results of the legislatives elections.
FRANCOIS LO PRESTI / AFP
 

Le journaliste et réalisateur, largement devancé au premier tour des législatives et finalement élu député dimanche, prévoit de se payer au Smic et assure être un "gros bosseur". Il veut rester "insoumis" tout en siégeant au Palais Bourbon. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • yuropp
    yuropp     

    Pour l'instant, c'est un peu le fou du Roi. Mais s'il venait à devenir gênant, il suffirait d'un juge "intelligent", membre du bon syndicat, pour le condamner pour "avoir cassé les pieds du président". Ou pour "déviationnisme de gauche". Peu importe : avec la Loi Maduro qui se prépare, il sera à tout jamais éjecté de la scène politique, comme tous les opposants "dangereux".

  • françois
    françois     

    Ruffin, insupportable... un Mélenchon en plus jeune... Un homme qui n'aime pas la France mais se repait de la misère sociale sans vouloir y apporter une réponse, il en vit. Un empêcheur de tourner en rond...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Ca commence! cela dit Macron l'a bien cherché donc il l'a trouvé! Cela me fait penser à Cécile Duflot qui disait que chez les écolos on n'aimait pas les chefs, on n'aimait pas être chef!!!!!!

  • Pascal
    Pascal     

    je ne souhaite pas qu'ils aboient sens sèce. mais qu'ils apportent des solution concrètes et pas des solutions bisou-nours,, on à pas besoins d'un cuba n°2.

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Bon courage à Melenchon !

    Sont tous comme lui vos députés ...
    Ca va pas rire tous les jours...

Votre réponse
Postez un commentaire