BFMTV

François Hollande: "Je laisse la France dans un état bien meilleur que celui que j'ai trouvé"

L'ancien président de la République s'est exprimé depuis le siège du Parti socialiste, quelques minutes après avoir passé le relais à Emmanuel Macron.

François Hollande s’est exprimé dimanche midi depuis le siège du Parti socialiste, pour son premier discours après avoir passé le témoin de président de la République à Emmanuel Macron.

Accueilli par Jean-Christophe Cambadélis rue de Solférino dans le 7e arrondissement de Paris, l’ancien président de la République a exprimé la "satisfaction" d’avoir laissé le pays "dans un état bien meilleur que celui (qu’il a) trouvé".

François Hollande a salué le Parti socialiste: "Sans vous, je n'aurais jamais eu la chance de gouverner la France" a-t-il lancé à la foule. 

"Ce sont toujours des socialistes qui ont fait en sorte que le pays reprenne espoir lorsqu'il doutait", a-t-il loué. "C'est toujours à la gauche qu'il appartient de faire avancer le progrès social et de permettre le redressement économique", a ajouté l'ancien président. 

"Je ne vais pas vous accabler de tout ce que nous avons fait, cela prendrait trop de temps, cela prendrait 5 ans", s'est-il félicité au passage. 

L'ex-chef de l'Etat a également rappelé son rôle marqué par le terrorisme ces dernières années.

"J'ai exercé pendant cinq ans la présidence de la République dans des épreuves terribles qui ont saisi notre pays de stupeur. J'ai veillé à ce que notre pays puisse tenir bon dans ces circonstances. C'est ma fierté que d'y être parvenu", a-t-il déclaré. "Nous avons tenu bon. La France est restée la France."

En guise de bilan sommaire, François Hollande a rappelé que c'est sous son quinquennat qu'a été votée la loi permettant aux couples de même sexe de se marier, et que la France a "signé un accord historique sur le climat". Un accord de Paris également salué par Emmanuel Macron lors de son premier discours en tant que président de la République

L'ex-chef de l'Etat a annoncé "une nouvelle page" qui s'ouvre avec le nouveau président. "Vous devez être dans un esprit de réussite, de réussite dans notre pays", a-t-il adressé aux militants PS. 

"C'est ce que vous ferez et je vous accompagnerai toujours", a-t-il conclu. 

L.A., avec AFP