× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
macron-garches
 

Après que François Hollande s'est alarmé de l'absence d'une "prise de conscience" de ce que représente, selon lui, la présence du Front national au second tour, Emmanuel Macron a assuré, avec humeur, qu'il était "très fier" d'avoir dépassé Marine Le Pen lors de la première manche de la présidentielle. 

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • Flo Bayard
    Flo Bayard     

    Je ne partage pas les idées de monsieur MACRON, mais force et de constater, il parle bien et il a l’allure d'un vrai homme d'état.

  • bergheim
    bergheim     

    plus la marine éructe et plus elle chute dans les sondages !

  • otermaio
    otermaio     

    Avant de donner des leçons , de se croire au sommet de l'humanité , il faudrait avoir l'humilité de ses actes , quelques exemples , les cars Macron , résultats, les sociétés françaises en faillites , rachetées a bas prix par les anglais et les allemands , bravo! Le programme de Hollande en 2012 , l'instigateur n,est que lui sous la férule d'Attali , résultats , une france totalement déclassée, la loi travail qui est le géniteur?toujours lui et son gourou, L'uberisation de la société , ou tout le monde peut faire ce qu'il veut sans en avoir les compétences et le savoir , les taxis , notaires , artisans coiffeurs etc ... ouverts a tous vents , une societé à deux vitesses , ceux qui capitalisent et
    ceux qui travaillent 15 h par jour pour survivre

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Mais qui est véritablement Emmanuel Macron ?
    Il est pour libéralisé le travail le dimanche, ambitionné de plafonner les indemnités versées aux employés lors de licenciements abusifs.
    Il ne veut pas de mesures uniformes en matière de temps de travail, de chômage ou de retraite, il est pour la dérégulation et liberté d'entreprendre.
    D'aucune idéologie connue, il rendra les "individus capables" en pourchassant ceux qui empêchent les réformes.
    Mais qui sont ceux, qui empêchent les réformes?
    Les syndicats, le Conseil Constitutionnel, les journalistes, l'opposition politique et l'expression démocratique du peuple?
    Et de quelles réformes est-il question?
    Il maintiendra le cap des 3% des dépenses d'états dû aux dettes et voir pire, en supprimant des postes dans les fonctions publics !
    La dérégulation des marchés du travail et de la finance. Un ultra libéralisme, libéré de toutes entrave et de toutes règles, il est pour une ouverture totale et complète des marchés, il est pour que soit dématérialisé au maximum toutes activités professionnels. L'ouverture des marché sur la santé, sur notre santé. Il est pour une rentabilisation financière des secteurs d'activité lier aux fonctions publics.
    Quand il parle de supprimé la taxe d'habitation pour 80% des ménages, sa sera à un tel prix que personne ne peu encore imaginé car rien n'est gratuit ! Certaines personne se sont laissées berner par cela. Qui fera les travaux urbains, qui les financera ?
    Supprimé certaines taxes ou impôts, c'est la libéralisation et la privatisation des hôpitaux et des maisons de santé, qui pendra en charge les maisons de retraites qui financera les caisses de retraites ? QUI FINANCERA VOS PENTIONS RETRAITES ?
    Qui aura les moyens d'être soigné et comment certains pourrons avoir les moyens financiers pour une protection de santé correct ?
    La lutte contre le chômage ? Sa sera simple !
    Obligation de recherche d'emplois limité en temps à justifier soit 35 heures de recherches d'emplois sous peine de voir ses allocations unique être suspendues ou tout simplement supprimées. Une allocation chômage unique pour tous et limité dans le temps, que l'on soit simple ouvrier ou cadre supérieur ; comme en G.B. !
    Il prônes un renouveau mais le financement de sa campagne est aussi opaque.
    Ce calcul politique aura des conséquences pourtant. Nombre de nos concitoyens sont dégoûtés de la politique, des petites phrases sur le prix des viennoiseries ou le menu de la cantine. Par sa posture populiste, ses discours simplistes sur les réformes qui promettent des lendemains qui changent, il ne dupera personne longtemps sur la sincérité de son engagement mais il creusera encore plus profondément le fossé entre les politiques et la population. Cette dernière est en attente de sincérité et de simplicité. Devant le spectacle incessant d'apprentis prestidigitateurs et de bonimenteurs, elle risque sinon de préférer, comme l'ont fait avant elle les Italiens, les Anglais ou plus récent les Américains l'original à la copie.
    Alors pourquoi ne nous montre t il pas son vrai visage ?
    Pourquoi ne il nous dit pas pour qui il roule en réalité ?

    vauban
    vauban      (réponse à LeLoupdesSteppes)

    bla bla bla pavé sans intérêt .....

  • BBR-BBR
    BBR-BBR     

    Halte au maréchal macron!

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Si demain E. Macron est élu, nous pouvons dire adieu à nos libertés!

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Même Benoît Hamon était que l'instrument de leur plan, le but était d'enlever un max de voix à J.L. mélenchon pour que celui.ci ne se retrouve pas au 2nd tour.

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Pour preuve que le véritable patron c'est bien Macron, car celui que l'on entend presque plus parler c'est Walls!

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    En réalité le véritable patron du mandant d'Hollande c'était Macron !
    Hollande n'a fait que préparé le terrain des ultra libéraux pour l'instauration d'une gouvernance de la finance libérale européenne, par exemple quand ils ont fait passé par le 49,3 la loi travaille. Le passage en force de cette loi n'était que le préambule,un essai, un test qui a permis de jaugé le peuple français à se qui nous attend pour la suite. Si nous nous étions réellement soulever et contester contre la loi travaille et que celle-ci aurait été annulée, le monde de la finance avaient prévu d'autres armes contre le peuple français, pour exemple ils étaient prêt à faire fortement chuté les marchés spéculatifs français, étouffer notre économie jusqu'à se que nous capitulions et optons à leurs plans.
    Macron, lui terminera le travail qui a été commencé depuis 2012 !
    Le but est de faire taire la moindre contestation, faire taire la réelle Démocratie des peuples souverains. Car la Démocratie n'est pas un mot de leur vocabulaire, ni une pratique, c'est même une gêne à leurs plans.

  • LeLoupdesSteppes
    LeLoupdesSteppes     

    Emmanuel Macron, libéral de gauche à droite
    Énarque, jeune banquier d’affaires chez Rothschild, conseiller économique de François Hollande, ministre de Manuel Valls… puis candidat à l'élection présidentielle. Emmanuel Macron était inconnu des Français il y a trois ans. À 39 ans, il prétend devenir président de la République au terme d’une campagne 2.0, ultra-marketée, dont il est le produit principal. Récit d’une campagne où l’énarque orthodoxe s'est affiché en homme neuf.
    Macron est adoubé par la médiacratie servile, poussé dans le dos par le grand patronat et la finance. Petite vidéo ludique qui prouve aux gogos charmés que ce type est un danger pour tous les français.
    Le programme d’Emmanuel Macron est assez taiseux en matière de lutte contre les paradis fiscaux. Est-ce parce qu’il connaît trop bien la « grammaire des affaires » ? Plusieurs de ses proches – membres de la campagne, conseillers ou soutiens – ont eu, en qualité de dirigeant d’entreprise ou pour leur propre compte, des activités transitant par le Luxembourg, paradis fiscal au cœur de l’Europe.
    Au-delà de son passage au sein de la banque Rothschild et de ses soutiens milliardaires, l’itinéraire d’Emmanuel Macron pendant le quinquennat Hollande, comme secrétaire général adjoint de l’Élysée puis comme ministre de l’économie, révèle son ostensible positionnement du côté de la finance.
    Finances publiques, retraites, chômage, droit du travail et même grands projets comme le développement numérique, toutes les réformes structurelles que le Conseil européen demande à la France depuis plusieurs années se retrouvent dans le programme d’Emmanuel Macron. Mot pour mot.
    Alors attention pour qui vous allez voté!

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire