BFMTV

Filoche: "Si j'étais à la place de Hollande, je ne me présenterais pas"

Gérard Filoche ce jeudi sur BFMTV.

Gérard Filoche ce jeudi sur BFMTV. - BFMTV

Invité sur BFMTV ce jeudi, Gérard Filoche a assuré ne pas avoir réuni les parrainages nécessaires pour se déclarer officiellement candidat à la primaire de la gauche.

Gérard Filoche, invité ce jeudi sur le plateau de BFMTV, a assuré ne pas avoir réuni "tous les parrainages" nécessaires pour se présenter officiellement à la primaire de la gauche. Affirmant qu'il avait "jusqu'au 14 décembre pour le faire", l'ancien inspecteur du travail a déclaré avoir "saisi la Haute autorité", voyant que les "papiers n'arrivaient pas". "Je leur ai demandé de me donner le listing pour que je puisse les contacter", a-t-il affirmé.

"Si j'étais à la place de François Hollande, je ne me présenterais pas"

Alors que le président de la République ne s'est toujours pas déclaré candidat à la primaire de la gauche ou à la présidentielle de 2017, Gérard Filoche a assuré qu'il "ne se présenterait" pas s'il était à sa place.

"Il n'a que des mauvais choix. Soit il va perdre à la primaire, soit hors-primaire puisque le bilan est mauvais, les gens n'en veulent pas", a-t-il lancé à l'adresse du chef de l'Etat.

Interrogé sur un possible détournement de la primaire de la gauche de la part du Président, le membre de la CGT s'est insurgé. "Ce serait révoltant, je suis contre le pouvoir personnel depuis 1962", a-t-il fini par lâcher.

Julie Breon