× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Fillon veut de la "probité" en politique: quelles condamnations peuvent entraîner l'inéligibilité

En juin dernier, une amendement proposant l'inéligibilité des élus condamnés pour violences a été rejeté (photo d'illustration)
 

Dénonçant un manque de "probité" dans les institutions, François Fillon a aussi taclé Nicolas Sarkozy, deux fois mis en examen. Même si le nom de l'ex chef de l'Etat revient dans des affaires judiciaires, il reste éligible. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bip59
    bip59     

    Si François Fillon veut faire perdre la droite aux Présidentielles sous le fallacieux prétexte qu'il sera battu aux primaires, il est bien parti ....pour etre honnete, il aurait pu s'en prendre à Alain Juppé , lui meme condamné .....meme s'il a accompli sa peine . quant à la gauche, elle se tait et elle a bien raison, c'est pain béni pour elle, mais elle ne perd rien pour attendre, son tour viendra, tant son bilan est désastreux, sauf pour ceux qui aiment payer des impots et taxes à tout va .

  • sclp
    sclp     

    Il faudrait déjà définir les caractères d'exemplarité, qu'est-ce que cela signifie. Dans mon institution publique s'occupant de jeunes en difficultés, ce sont ceux qui fument comme des pompiers, qui parlent comme des charretiers ou qui se saoulent à volonté qui sont les mieux notés !!!

Votre réponse
Postez un commentaire