× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
French presidential election candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party Francois Fillon attends a debate organised by the EBG (Electronic Business Group) on January 31, 2017, in Paris.
 

En déplacement mercredi dans l'Essonne, le candidat à la présidentielle a affirmé qu'après les violences commises à l'encontre de Théo à Aulnay-sous-Bois, les "fautes" devaient être "sanctionnées" mais ne devaient pas "retomber sur les forces de sécurité qui n'ont rien à voir là-dedans".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653     

    Mr Fillon votre parole ne vaut rien

  • bijoux
    bijoux     

    Mais il faut vivre sur Mars ou sur Vénus pour ignorer cette réalité : la sanction c'est vous qui l'aurez dans les urnes !

  • bijoux
    bijoux     

    Goinfrés de privilèges et d'indemnités plus crédibles au vu de tous ces scandales !!!

  • bijoux
    bijoux     

    Le plus comique ! Il y croit encore -"s'il était élu" ça c'est dans ses rêves !

  • fumcapt
    fumcapt     

    Et nous appelons a des sanctions contre vous aussi, M. le profiteur !!!

Votre réponse
Postez un commentaire