BFMTV

Filippetti : « Nous cherchons un repreneur pour Virgin »

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication - -

Sur RMC et BFMTV Aurélie Filippetti a assuré que le gouvernement cherchait un repreneur pour les magasins Virgin, après l’annonce du dépôt de bilan. La Ministre de Communication a pointé du doigt les actionnaires qui n’ont pas su prendre « le virage avant pour faire face à la vente en ligne ».

Sur RMC et BFMTV ce vendredi la ministre de la Communication a annoncé que le gouvernement ne laisserait pas tombé les salariés de Virgin Megastore dont la marque a déposé le bilan. « On va chercher un repreneur pour Virgin, le gouvernement est mobilisé. Il y a des pistes mais cela reste embryonnaire », a assuré Aurélie Filippetti. « Le gouvernement sera vigilant sur le sort des salariés afin qu’ils soient tous reclassés », a enchainé la ministre qui a pointé du doigt la responsabilité des actionnaires dans ce dépôt de bilan. « Dans le cas de Virgin, a-t-elle dit, il y a la responsabilité des actionnaires, la direction aurait dû prendre un virage avant pour faire face à la concurrence de la vente en ligne type Amazon qui ne paie pas les mêmes impôts ».

« Schrameck, je ne sais pas s’il a sa carte du PS »

Aurélie Filippetti est également revenue sur la polémique autour de la nomination par François Hollande à la tête du CSA d’Olivier Schrameck, un proche de Lionel Jospin. « C’est un juriste, il vient du Conseil d’Etat. Je ne sais même pas s’il a sa carte du PS », s’est défendue la ministre alors que Jean-Jacques Bourdin relevait la ressemblance avec la nomination au même poste quelques années plus tôt de Michel Boyon, un proche de Nicolas Sarkozy.

Tugdual de Dieuleveult