BFMTV

Fabien Roussel: "Verser un peu de purin devant une permanence, ce n'est pas une agression"

Le secrétaire national du Parti communiste, Fabien Roussel, était l'invité de BFMTV-RMC ce lundi matin. Il a notamment réagi aux dégradations de permanences de parlementaires de la majorité, survenues en nombre cet été.

Interrogé ce lundi sur BFMTV-RMC par Jean-Jacques Bourdin au sujet des dégradations de permanences de La République en marche tout au long de l'été, le secrétaire national du Parti communiste, Fabien Roussel, a répondu: "Non, ce n’est pas justifiable. Toute agression contre qui que ce soit, un élu, un commerçant etc., oui, c’est condamnable. Et on ne doit pas régler des problèmes par la violence". Il a poursuivi: "Oui, la justice doit poursuivre ceux qui commettent des dégradations car ce n’est pas comme ça qu’on doit faire".

"Je comprends ces agriculteurs" 

Pour autant, toutes les manifestations de colère ne se valent pas aux yeux du député élu dans le Nord, qui a recadré le débat: 

"Verser un peu de purin devant une permanence, ce n’est pas une agression ça va! Il faut savoir distinguer les choses quand même. Comprenez ce qu’il s’est passé au cœur de l’été: on a un gouvernement qui nous donne des leçons sur l’écologie et le dérèglement climatique et les voilà tous comme un seul homme à voter le CETA, l’accord de libre-échange avec le Canada, ça commence à bien faire. Le gouvernement ne peut pas tenir un double langage à ce point! Donc je comprends que des agriculteurs aient versé un peu de purin pour exprimer leur colère".
Robin Verner