BFMTV

VIDEO - Pierre Laurent: "Hollande est en train d'échouer"

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français, le 29 juillet.

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français, le 29 juillet. - -

Le secrétaire national du PCF commente mardi une actualité sociale et internationale riches, avec notamment les interdictions de certaines manifestations en soutien à Gaza et le pacte de responsabilité porté par François Hollande.

Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français et sénateur de Paris, était l'invité mardi de BFMTV/RMC. Interrogé sur sa relation politique difficile avec le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon, il a répondu par une boutade en affirmant que "les vacances portent conseil".

"A la rentrée, on aura besoin des énergies de tout le monde", a-t-il continué ne voulant visiblement se risquer sur le terrain de la polémique, mais espérant pourvoir "travailler en bonne intelligence avec Jean-Luc Mélenchon".

Pierre Laurent précise qu'une assemblée réunissant le PCF et le Front de gauche a déjà eu lieu en juillet et qu'une autre est programmée pour le 6 septembre. "On continue a travailler", a-t-il dit. Il a aussi rappelé que le PCF préparait de son côté la fête de l'Humanité qui aura lieu à la mi-septembre.

#Sur la politique du gouvernement et de François Hollande

"La situation du pays n'est pas réjouissante", a continué Pierre Laurent qui a indiqué qu'il se rendra à La Rochelle à la fin du mois d'août, pour "instaurer le dialogue avec les militants du Parti socialiste" et "trouver des solutions à la crise gouvernementale".

"J'irai dans toutes les universités d'été où je serai invité par toutes les forces de gauche", a-t-il précisé. Selon lui il faut rassembler "sur un autre cap politique" que celui imposé par le gouvernement.

"Il n'y a pas d'avenir avec cette politique gouvernementale," a-t-il martelé. "Hollande est en train d'échouer, le président de la République nous emmène dans le fossé".

Le gouvernement est-il aux ordres du Medef, l'interroge Véronique Jacquier? "C'est une évidence", répond Pierre Laurent. "Dès que le Medef émet une revendication, le gouvernement dit pourquoi pas", s'agace-t-il. Pour lui la conférence sociale a été "sabotée".

#Sur Nicolas Sarkozy et les affaires

Faisant référence à l'ouverture d'une enquête portant sur la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy de 2007, information révélée ce mardi matin par Le Parisien, Véronique Jacquier interroge Pierre Laurent sur la multiplication les affaires judiciaires qui pourraient compromettre un retour de l'ancien président de la République en politique.

"Oui, ça fait vraiment beaucoup", commence Pierre Laurent. "La vie publique est polluée par des affaires comme dans un mauvais feuilleton", poursuit-il, indiquant qu'il ne croit guère au retour de Nicolas Sarkozy.

#Sur les interdictions de certaines manifestations en soutien à Gaza

Pierre Laurent indique qu'il n'a participé qu'à des rassemblements autorisés et que les violences "desservaient la cause palestinienne". Il a insisté aussi sur le fait que la dernière grande manifestation s'est bien passée.

Sur le fond, c'est-à-dire le conflit israélo-palestinien, le sénateur s'est interrogé: "Est-ce qu'on laisse le massacre continuer?" Pierre Laurent évoque un "crime de guerre insupportable" et dénonce le "silence coupable de la France" et de la communauté internationale. "On en est à plus de 1.000 morts. Israël noie la bande de Gaza sous les bombes, ces gens-là ne peuvent pas sortir du territoire, on bombarde des écoles, des hôpitaux, des familles entières".

Il assure qu'il a dénoncé avec la même force les exactions commises contre des chrétiens en Irak.

David Namias