BFMTV

Placé (EELV): la "base sociale" soutenant le pouvoir "de plus en plus réduite"

BFMTV

Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a estimé jeudi que la "base sociale" qui soutient le gouvernement se réduit toujours plus en raison d'une ligne politique à problème.

Interrogé par RTL quelques heures avant l'intervention télévisée de François Hollande, le sénateur Vert a fait litière des accusations d'incompétence lancées par certains au chef de l'Etat. "Je n'ai pas de problème quant à sa stature, son autorité, sa compétence, sa possibilité de peser sur le cours des choses", a-t-il déclaré.

Mais il y a dans la majorité "un doute, une inquiétude, des impatiences". Le problème, c'est "la ligne politique. Il y a eu une inflexion social-démocrate libérale lourde depuis le rapport Gallois qui est plus ou moins assumée par le pouvoir en place".

"Il n'y a pas de lisibilité ni de critérisation", a déclaré l'élu de l'Essonne qui aimerait par exemple que le crédit d'impôt cible des secteurs d'avenir, au lieu d'être indifférencié.

Du coup, "on perd à gauche et on ne gagne rien au centre", a-t-il analysé. "La gauche est inquiète, nous, les écologistes, nous sommes très perplexes, la gauche de la gauche est carrément dans l'opposition, les centristes se décalent parce qu'on met en place des débats de société qui les envoient plutôt à droite".