BFMTV

Pierre Laurent: "François Hollande a tourné le dos à ses électeurs"

Pierre Laurent, invité de BFMTV ce vendredi

Pierre Laurent, invité de BFMTV ce vendredi - BFMTV

Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, est ce vendredi l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV. A la veille de l'entrée en campagne du PCF, il plaide de nouveau pour un candidat unique à gauche, jugeant inévitable une défaite de François Hollande en 2017.

Le Parti communiste entre en campagne. A la suite d'une grande consultation citoyenne menée depuis plusieurs mois, et dont les résultats doivent être présentés ce samedi, le PCF s'apprête à faire plusieurs propositions pour peser sur 2017. Invité de RMC/BFMTV ce vendredi, Pierre Laurent nous livre un avant-goût de leurs idées.

Parmi celles-ci, un objectif: "Faire sauter le verrou de Bercy." "Il faut re-nationaliser une partie des banques", propose le secrétaire nationale du Parti communiste, afin de les "mettre au service du développement et de l'emploi".

Dans la même veine, Pierre Laurent souhaite également "l'impunité zéro" en matière d'évasion fiscale.

Un cri du coeur pour une candidature unique

Fervent opposant à une nouvelle candidature de François Hollande en 2017, le secrétaire national du PCF souhaite de nouveau que la gauche puisse se réunir derrière une seule candidature, alors que les prétendants à l'Elysée se montrent de plus en plus nombreux. Une proposition déjà balayée par Jean-Luc Mélenchon, entrée en lice depuis février.

"Si les forces" de gauche sont réunies, "la candidature de François Hollande sera immédiatement marginalisée" espère ainsi Pierre Laurent, qui déclare ainsi ne pas être candidat à la primaire de la gauche telle qu'elle est présentée aujourd'hui, et à laquelle l'actuel président de la République pourrait participer.

Un Président dont la défaite en 2017 serait inévitable, croit savoir le secrétaire national du PCF. François Hollande "a tourné le dos à ses propres électeurs", dénonce, pour conclure, Pierre Laurent.

Jérémy Maccaud