BFMTV

Femmes de ménage, auxiliaires de vie... Ruffin réclame un statut pour valoriser le "travail invisible"

François Ruffin sur BFMTV le 14 mars.

François Ruffin sur BFMTV le 14 mars. - BFMTV

Le député La France insoumise veut attirer l'attention sur les emplois de service, dont le statut et la rémunération posent problème à ses yeux.

Après son discours dans l'hémicycle sur les femmes de ménage de l'Assemblée, François Ruffin, député La France insoumise, réclame sur BFMTV et RMC "un moyen de valoriser" les hommes et les femmes exerçant un "travail subtil, c'est-à-dire pas visible".

Outre les femmes de ménage, il cite en exemple les auxiliaires de vie qui s'occupent de personnes âgées. "Il faut trouver le moyen de créer un statut pour eux, sinon les emplois de service vont devenir des emplois de servitude", prévient François Ruffin. "Il faut leur garantir un statut, mais aussi un revenu. On ne peut pas laisser des gens perdre une dizaine d'heures de travail par semaine lorsqu'une personne âgée meurt".

Le discours de François Ruffin, prononcé le 8 mars, a fait le tour des réseaux sociaux. "Je suis content de ne pas avoir eu à prendre un plumeau à l'Assemblée pour attirer l'attention sur ce sujet", ironise le député. Et en matière de symboles, l'élu sait de quoi il parle: il a été sanctionné financièrement pour avoir porté un maillot de football dans l'hémicycle, et avait également brandi son carnet de chèque pour interpeller la ministre de la Santé sur la situation des Ehpad.