BFMTV

Besancenot (NPA) appelle au boycott de Candia

Olivier Besancenot, sur le plateau de Télé Matin

Olivier Besancenot, sur le plateau de Télé Matin - -

L'ex-candidat trotskiste à l'Elysée a brandi une brique de lait de cette marque, en évoquant les employés de l'usine du Lude, qui luttent contre une menace de fermeture d'usine dans la Sarthe.

Olivier Besancenot (Nouveau Parti anticapitaliste) a appelé lundi à boycotter le lait Candia dont des salariés luttent contre une menace de fermeture d'usine dans la Sarthe.

Sur France 2, l'ex-candidat trotskiste à l'Elysée a brandi une brique de lait de cette marque, en évoquant les employés de l'usine du Lude, près du Mans, "qui m'ont demandé d'appeler au boycott".

"Ceux qui s'apprêtent à boire du lait, vous pouvez faire un geste tout simple, militant à sa façon, arrêter de boire du Candia en ce moment parce qu'ils sont 190 à voir leur usine fermer, à lutter contre leur plan social", a fait valoir le responsable d'extrême gauche.

"Chacun peut le faire, et chacun peut être un peu plus efficace que le gouvernement en la matière", selon Olivier Besancenot.

Montebourg ? "Qu'il parte"

Il avait auparavant estimé que le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, "s'il croit à ce qu'il raconte, il faut qu'il assume qu'il n'a pas les moyens d'agir dans ce gouvernement et qu'il parte".

Interrogé sur l'échange épistolaire entre Arnaud Montebourg et le PDG américain de Titan, il a jugé la lettre de ce dernier "grotesque, ordurière, mais la réponse de Montebourg c'est 'on joue à savoir qui pisse le plus loin', qui est le plus compétitif".

"Sauf que la possibilité d'un repreneur Titan" pour l'usine Goodyear d'Amiens, "c'est le gouvernement qui l'a mise sur la table, les travailleurs n'y ont jamais cru", a fait valoir Olivier Besancenot.

L'usine du Lude est, avec celles de Villefranche-sur-Saône (Rhône) et Saint-Yorre (Allier), l'un des trois sites que le groupe coopératif Sodiaal - maison-mère de Candia - compte fermer dans le cadre de sa restructuration.

>> Les "soi-disant ouvriers" de Goodyear vus par Titan