Européennes : pour Marine Le Pen, Macron "devra partir" si sa liste arrive derrière le Rassemblement national

Marine Le Pen en Belgique le 5 mai dernier.
 

Marine Le Pen a fustigé la décision du chef de l'État de s'impliquer dans la campagne pour les européennes. La présidente du RN (ex-FN) a qualifié Emmanuel Macron de "chef de parti", voire de "directeur de campagne".

Votre opinion

Postez un commentaire