Européennes: Édouard Philippe paiera-t-il les pots cassés d'une défaite de LaREM?

E. Philippe
 

À mesure que se profile une victoire du Rassemblement national le 26 mai, l'hypothèse d'un remaniement, y compris à Matignon, se raffermit. À La République en marche, certains la récusent catégoriquement. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire