BFMTV

Rwanda: Emmanuelle Cosse demande de "lever le secret défense"

Emmanuelle Cosse, secrétaire générale d'EELV, le 8 avril 2014 sur BFMTV/RMC.

Emmanuelle Cosse, secrétaire générale d'EELV, le 8 avril 2014 sur BFMTV/RMC. - -

La secrétaire nationale d'EELV a plaidé mardi matin sur BFMTV/RMC pour que la France ouvre ses archives concernant la période du génocide au Rwanda.

Au lendemain des commémorations des 20 ans du génocide rwandais, Emmanuelle Cosse a déclaré mardi matin sur BFMTV/RMC: "Il faut lever lever le secret défense". "Ce serait un honneur pour la France, de lever ses archives", a ajouté la secrétaire générale du parti écologiste EELV.

La querelle qui oppose la France au Rwanda, concernant le rôle joué par l'ancienne puissance coloniale, paraît encore loin d'être éteinte alors qu'aucun officiel français, même pas l'ambassadeur à Kigali, n'a participé aux cérémonies, lundi.

"Assumons", assène Emmanuelle Cosse

"Quel que soit le résultat, assumons! On doit ça aux victimes du génocide", a continué Emmanuelle Cosse. Sur l'absence de tout représentant français lors des commémorations, elle a précisé: "Il faudrait pouvoir envoyer quelqu'un qui dise on lève les archives, on fait la vérité et on fait une commission parlementaire qui a tous les moyens d'enquêter."

D. N.