BFMTV

Pour la Journée de la femme, Jean-Vincent Placé pose avec une poule

Jean-Vincent Placé avec sa poule

Jean-Vincent Placé avec sa poule - Compte twitter Marie-Claire

Par cette photo, le sénateur EELV veut "dénoncer toute forme de sexisme et de misogynie dans les différents corps de métier, dont la politique", a-t-il expliqué au Lab.

Pour le magazine Marie-Claire, le sénateur EELV a posé avec une poule dans les bras. Rien à voir avec l'écologie dans ce cliché puisqu'il a été pris dans le cadre de la Journée des droits des femmes, dimanche 8 mars. Un message militant pour l'élu contacté par Le Lab: "L'idée, qui ne vient pas de moi mais de Marie-Claire, était d'attirer l'attention pour dénoncer toute forme de sexisme et de misogynie dans les différents corps de métier, dont la politique".

La poule est ainsi un symbole qui évoque les cris poussés par une partie de l'Assemblée nationale contre la députée EELV Véronique Massoneau en 2013. Le député UMP Philippe Le Ray "s’était ainsi retrouvé à caqueter en pleine séance", sous les yeux effarés de la majorité et des députés écologistes. 

Outrée, Véronique Massonneau avait terminé son intervention en faisant un signe indigné aux députés UMP. "Ils sont complétement avinés", peut-on entendre de la part d'un collègue de Véronique Massonneau.

Un an et demi plus tard, c'est au tour de Jean-Vincent Placé de soutenir sa collègue. Et plus largement encore, pour lui le "féministe" revendiqué, la poule était un "excellent moyen de se battre pour la parité".

S.A.