BFMTV

NPDC-Picardie: la décision de l'EELV "complètement débile" pour Cohn-Bendit

Daniel Cohn-Bendit.

Daniel Cohn-Bendit. - Pascal Guyot - AFP

Daniel Cohn-Bendit, un des fondateurs d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV), a jugé lundi "complètement débile" la décision des militants écologistes en Nord-Pas-de-Calais/Picardie de ne pas partir en tandem avec le PS aux élections régionales de décembre.

"C'est une décision politiquement grave et de plus complètement débile", a lancé Daniel Cohn-Bendit dans sa chronique quotidienne sur Europe 1. "Pourquoi? Parce qu'aujourd'hui, ils décident de s'allier avec un groupuscule de Mélenchon. Avec ce groupuscule, ils ont des tas de positions différentes et de plus, ils vont se retrouver à la queue dans une élection régionale où on verra Marine Le Pen (FN) loin devant, Xavier Bertrand (Les Républicains) un peu comme un petit chien derrière, et puis les socialistes et les écologistes à la trappe", a développé l'ancien eurodéputé.

Pour lui, les écologistes sont "incapables d'analyser ce qu'ils sont et comment ils sont perçus dans l'opinion aujourd'hui" et risquent in fine de devoir "faire passer" Marine Le Pen ou de soutenir Xavier Bertrand. "Si Marine Le Pen gagne le Nord-Pas-de-Calais, c'est un tremplin extraordinaire pour la présidentielle, donc un tremplin très dangereux", a-t-il souligné.

la rédaction avec AFP