BFMTV

Jean-Vincent Placé aurait réglé ses amendes le 26 février dernier

Jean-Vincent Placé

Jean-Vincent Placé - -

Le sénateur EELV s'était emporté dimanche sur Canal + lorsqu'un reportage sur lui a fait mention des 18.000 euros d'arriérés d'amendes qu'il avait accumulés à une époque.

Et si la colère de Jean-Vincent Placé était justifiée? Le sénateur écologiste, qui s'était emporté dimanche contre l'attitude "lamentable" de Canal+ qui avait rappelé l'épisode de ses milliers d'euros d'amendes en souffrance, aurait payé la totalité de ses amendes, selon RTL.

Les faits, qui avaient été révélés par Le Canard Enchaîné en décembre 2013, portaient sur un arriéré de 18.000 euros d'amendes. Quelques semaines plus tard, Jean-Vincent Placé avait assuré avoir "réglé l'ensemble du dossier". Dimanche sur Canal +, une vice-présidente de la région Ile-de-France où siège également l'écologiste avait affirmé qu'"il en aurait payé 7.000 (euros), mais (qu')il reste encore des PV à payer".

Or, les deux ont menti, assure RTL. En janvier quand il affirme avoir régulé sa situation, Jean-Vincent Placé ment. Mais lorsqu'elle s'exprime devant les caméras de Canal +, l'élue socialiste se trompe aussi. En effet, le 26 février dernier un courrier émanant de Bercy a été envoyé au Conseil régional pour confirmer que Jean-Vincent Placé avait réglé sa dette.

S.A. avec AFP