BFMTV

Duflot: "Je ne me compare pas à Taubira, c'est un modèle"

Cécile Duflot

Cécile Duflot - BFMTV

Cécile Duflot a confirmé sur BFMTV qu'elle "se prépare à la prochaine présidentielle" tout en étant "favorable à une primaire très large" de la majorité.

Invitée de BFMTV vendredi, la députée écologiste Cécile Duflot a été interrogée sur le départ du gouvernement de Christiane Taubira. Voit-elle en l'ancienne garde des Sceaux un leader potentiel ou une concurrente en vue de la présidentielle de 2017? "Certainement pas une concurrente. Je mesure l'aura de Christiane Taubira, je ne peux pas me comparer à elle. C'est plus un modèle", a déclaré Cécile Duflot qui avait elle-même claqué la porte gouvernementale au nez de Manuel Valls.

Cécile Duflot a aussi confirmé sur BFMTV qu'elle "se prépare à la prochaine présidentielle" tout en étant "favorable à une primaire très large" de la majorité. Problème, "la Ve République sacre la toute-puissance du président de la République", même quand il s'agit de se représenter.

Duflot contre la déchéance et la prolongation de l'état d'urgence

Et alors que Christiane Taubira a dit à New York "soutenir François Hollande car il le mérite", Cécile Duflot rétorque que "pourtant elle quitte son gouvernement". Justement, l'élue de Paris a dit son opposition "à la prolongation de l'état d'urgence" comme à l'article 2 de la réforme constitutionnelle qui prévoit la déchéance de nationalité dans les affaires terroristes.

"Enlever le terme 'binational'... Il n'y a plus le mot mais il y a l'idée. On atteint le niveau 25.000 d'une forme d'hypocrisie tacticienne", a-t-elle estimé après les annonces de Manuel Valls en milieu de semaine.

S.A.