Christian Estrosi.
 

Conspué par son propre camp pour avoir rencontré Emmanuel Macron, Christian Estrosi se défend dans une tribune parue ce vendredi dans Le Monde.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Estrosi n'a pas le choix : pour survivre contre le FN, il doit s'accoller à la gauche et au centre.

  • Picto
    Picto     

    retour d'ascenseur : Estrosi a été élu grâce aux voix de gauche qui lui ont évité la défaite face au FN.

    Estrosi sans la gauche, ne peut plus être élu.
    Un gouvernement de coalition est impératif dans certaines régions.
    En France peut être aussi.

  • Olgiata
    Olgiata      

    Grosse erreur il fallait résister au Banquier d'affaire..qui cherchait uniquement a affaiblir les républicains...tout le reste Bla..bla..pour le 2° tour on verra..car Fillon avance lentement et surement..merci à Sarko..drôle que le site bfm n'en parle pas!!le soutien de ce matin n'intéresse
    pas trop...bien maintenant on sait que François Macron est le petit chouchou de la rédaction...

    Picto
    Picto      (réponse à Olgiata )

    pas que del aredaction : des francais qui veulent autre chose en politique.

    Et ne veulent plus de ceux qui se réclament du General De Gaulle.

    Car il y a eu differents De Gaulle. Certains exceptionnels d'autres pas très louables.

    Celui de la guerre et de la résistance, puis du gouvernement provisoire d'après guerre
    Celui de la guerre d'Algérie
    Celui de mai 68

    Celui qui payait son essence et sa bouffe pour les déplacements privés
    et celui du SAC et autres barbouzeries.

    De Gaulle est d'un autre temps. Il aurait été un piètre chef d'état de nos jours ...

Votre réponse
Postez un commentaire