Entre soutien et critiques, le camp Macron se divise autour du cas Ferrand

ferrand
 

Jean-Louis Bourlanges, candidat "La République en marche" aux législatives et soutien d'Emmanuel Macron, a dit ce mercredi sur notre antenne qu'à la place de Richard Ferrand il aurait démissionné. L'Elysée cependant conserve son soutien au ministre. 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • eldoudos
    eldoudos     

    Le brave Macron est un peu empêtré dans ces histoire, mais nul doute que la coqueluche des média va bénéficier de leur appui. Beaudolo est dans le vrai, la 5e puissance mondiale méritait mieux.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je suis un cadre sup à la retraite. Je suis issue d’une famille d’ouvriers du nord de la France et j’ai commencé ma carrière au bas de l’échelle. De ce fait, je croyais, par ce parcours, connaître parfaitement la France. Depuis quelques années j’habite en province, dans une commune du Maine et Loire de quelques centaines d’habitants. Je viens de découvrir ce qu’est la vraie France, celle que j’avais oubliée, celle des artisans, des agriculteurs, des viticulteurs, des Français qui ne comprennent même pas les mots et encore moins les notions qu’utilisent nos énarques (j’ai enseigné à l’ENA durant plusieurs années). J’ai compris également comment nos « élites », avec l’aide des médias, pouvaient manipuler les citoyens en les orientant à coups de sondages et d’émissions télévisées à voter pour le candidat de leur choix, c’est-à-dire, non pas celui qui peut nous sortir de l’ornière dans laquelle nous nous trouvons, mais celui qui leur apportera le plus de « bonus », de toute façon la majorité des « Français » comme ils disent, ne savent même pas que l’on est dans une ornière !
    Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est, comment en 2017 peut-on encore se faire « rouler dans la farine » par des journalistes sans éthique ni déontologie ? Comment peut-on voter pour quelqu’un qu’on ne connait pas, qui n’a jamais fait ces preuves ne fusse qu’à la tête d’une entreprise. Les Français, pousser par ces gens sans scrupule ont confié l’avenir de la 5ème puissance mondiale à un jeune néophyte à qui je souhaite le meilleur mais dont je crains le pire !

  • Picto
    Picto     

    Visiblement Macron fait un "sans Faute" ...

    Mais j'ai bien du mal à comprendre pourquoi il n'a pas demandé à Ferrand de démissionner.
    Ca lui aurait tellement simplifié la vie.
    Pareil pour De Sarnez. Bayrou aurait pu lui "suggérer" ...

    Et puis en plein début de moralisation de la vie politique, ça aurait été bienvenu.

  • fanfan la tulipe
    fanfan la tulipe     

    En appelant à la nécécité de propreté, Macron a automatiquement attiré vers lui en premier ceux qui avaient les mains les plus sales.

    mop2013
    mop2013      (réponse à fanfan la tulipe)

    Lui le premier à Bercy et dans sa vie d'avant...

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Bourlanges à 72 ans je crois. 40 ans de vie politique. Il devrait être en retraite depuis au moins 10ans. Quant au dossier Ferrand il est archi vide. Que les lR le PS dont faisait partie Ferrand à l époque, le FN dépose une plainte contre lui!!! Pourquoi ne le font t ils pas à votre avis??????

Votre réponse
Postez un commentaire