En février sur RMC, Ferrand fustigeait "l'embauche de son conjoint ou enfants" à l'Assemblée

Votre opinion

Postez un commentaire