Mis à jour le
French presidential election candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party Francois Fillon attends a debate organised by the EBG (Electronic Business Group) on January 31, 2017, in Paris.

François Fillon a-t-il gagné la partie? Après le renoncement définitif d'Alain Juppé ce lundi matin, le candidat LR a rappelé devant le comité politique de son parti qu'il n'y avait "pas de plan B", et estimé le sujet "clos". Le comité lui a renouvelé son soutien, "à l'unanimité".

 Refresh dans 60 sec
 Actualisation auto

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • LAPATATE
    LAPATATE     

    Le bal des faux culs et des trouillards carriéristes est terminé!
    Place au programme et passons enfin aux choses sérieuses.
    Entre Le Pen qui veut nous emmener dans le mur, (voir les cours de la bourse et les taux d'intérêts qui baissent en fonction des sondages), Macron qui veut nous emmener dans la suite de Hollande en nous faisant croire qu'avec Bayrou le "traitre" il va nous faire du neuf, et FILLON a qui on ne reproche que des soit disant problèmes de moralité, ill va falloir choisir.
    Choisir oui mais ne pas se rendre complice de la déchéance de notre pays engagée par Hollande et ses sbires depuis 5 ans.

  • sinbad21
    sinbad21     

    Avec les mous et les versatiles il faut montrer qui est le boss, ça tombe bien Fillon sait très bien faire ça. Il aura la même attitude avec les syndicats dans la rue quand il sera élu, il les aura à l'usure parce qu'il ne lâche jamais rien, et je prédis qu'on l'appellera à l'étranger "l'homme de fer". Il avait raison de se revendiquer de Thatcher, il est de cette trempe.

  • chopine
    chopine     

    Le jour ou l on fera danser les hypocrites,les dirigeants de LR ne seront pas dans l'orchestre

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Ce parti est entrain de dépérir,chacun y va de sa survie politique,un grand coup de balai,il est plus que urgent d'avoir de nouvelles têtes que de se farcir continuellement ces professionnels qui ont oublié la classe populaire,mais cette classe risque de balayer tous ces profiteurs aux législatives ,il faut du renouveau et des réformes.

  • Guillaume Delamarre
    Guillaume Delamarre     

    Quelle pitié! Quel piètre spectacle que tout cela! Donc nous devons choisir entre Lepen et Macron, le choix est clos. Comment M. Fillon pourrait encore entraîner quiconque derrière lui? Comment des (et j'ecris 'des, non 'les', comme dans l'article) entrepreneurs de la CGPME peuvent-ils être aussi peu regardants sur la moralité d'un dirigeant, son comportement scandaleux vis à vis de la justice et de la presse, son absence totale d'écoute, sa vision dictatoriale du pouvoir, son incapacité à entendre/comprendre la population, comment un tel homme pourrait-il gouverner, quand bien même serait-il élu? La droite française est vraiment petite, sans envergure. Et quand on lit le honteux refus de nombre d'élus d'envisager une transparence de leurs dépenses, telle qu'elle est demandée dans n'importe quelle entreprise, cela me dégoûte, profondément.
    Il faut en finir avec ces partis d'un autre temps.

    Ray Ric
    Ray Ric      (réponse à Guillaume Delamarre)

    cela fait dix ans qu'on demande de ne pas avoir de vrais hommes d'état avec des c... et bien voilà vous avez trouvé un, un vrai, comme dans le bon vieux temps l'héritier de De Gaulle, qui ne lâche rien

    Jonas1962@yahoo.fr
    Jonas1962@yahoo.fr      (réponse à Ray Ric)

    Le véritable chef est Nicolas Sarkozy qui a imposé Fillon !

  • Flomatem
    Flomatem     

    Le bal des faux-culs

    chopine
    chopine      (réponse à Flomatem)

    qui ne sont pas dans l orchestre

  • Laurent Ben
    Laurent Ben     

    Oui Monsieur FENECH non seulement François Fillon a su gagner son combat contre vous les dissidents mais en plus il gagnera l'élection présidentielle et alors viendra après les législatives l'heure de rendre des comptes sur vos propos et tout ceux que vous avez agités par frustration !!! Car aucun d'entre vous n'a osé proposer un programme et le défendre. Certes il y a des premiers et des seconds qui seront jamais premiers mais vous et vos amis vous ne serez jamais ni l'un, ni l'autre .... Dois je préciser que je n'ai aucune étiquette politique et que je vote uniquement pour un programme ?

    Jeremie H
    Jeremie H      (réponse à Laurent Ben)

    Visiblement vous voterez pour un programme mais pas pour sa faisabilité. De son propre aveu Fillon reconnaît qu'un candidat mis en examen ne pourra pas diriger tellement il sera fragilisé !
    Mais ça visiblement beaucoup de pro Fillon le balaient d'un revers de main.

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à Laurent Ben)

    ahhahahah un comique

  • makana
    makana     

    ils font mu-musent entre eux , essaient tant bien que mal de ne pas perdent leurs intérêts personnels ,mais n'ont rien a faire de l’intérêt général ,de la France ,j'ai bien peur que la foudre s’abatte sur eux au soir du premier tour .

  • Marie Solas
    Marie Solas     

    On finit pas croire qu'ils essaient de régler maintenant les comptes qu'ils n'ont pu régler au lendemain des primaires
    Ils ont pris une phrase qui "fait bien" face au public pour annuler le résultat des primaires qui ne leur plaisait pas

  • vanda100
    vanda100     

    Il faut que Fillon tienne bon ! Peut-être qu'il ne gagnera pas les élections. Mais une chose est sure, un remplaçant n'arrivera pas au 2ème tour !

    fiduce
    fiduce      (réponse à vanda100)

    On ne voit donc pas ce qu'il apporterait à la droite, par rapport à un autre candidat, à part ajouter le risque de faire gagner le FN au second tour. Tous ceux qui nous disent "sans Fillon le FN gagnera", se fichent de nous. Sans Fillon, au contraire, le FN ne peut pas gagner.

    Jeremie H
    Jeremie H      (réponse à fiduce)

    Les électeurs de droite estiment à tort que les électeurs de la gauche et du centre referont le coup de Chirac 2002, mais Fillon est beaucoup plus clivant et écœurant que Chirac !
    En plus de ça, ils pensent que les électeurs normaux refuseront de voter macron (vu que le cœur de cible de Fillon est Lepeno compatible, ils croient que le peuple c'est eux !) or, Macron fonde tout son discours sur le rassemblement, nul doute que le moment venu, il y aura un front républicain autour de Macron.

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire