× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Marine Le Pen et Bernard Cazeneuve.
 

Selon des informations de l'hebdomadaire Challenges, le Premier ministre Bernard Cazeneuve songerait à ne pas démissionner de Matignon si Marine Le Pen l'emportait, le 7 mai prochain. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • stef945
    stef945     

    Je vois pas pourquoi il resterait à lélysé puisque il a perdu et de toute façon sa va ce jouer entre Fillon et marine le pen

  • chris-off
    chris-off     

    Les socialistes sont formidables... ils ont fait conneries sur conneries et ils voudraient faire de la résistance... allez dehors à dégager...

  • Alex54000
    Alex54000     

    Si cela advenait, ça ne serait ni plus ni moins qu'un coup d'état. Presque légal mais un coup d'état quand même. Comme ce qui se passe actuellement dans certaines démocraties d'Afrique et d'Amérique du Sud. Et cela rendrait légitime, tant d'un point de vue légal que moral, l'emploi de l'article 16 de la Constitution. Avec tout ce que cela implique comme pouvoirs. Cazeneuve, et le PS à travers, lui serait donc responsable de tout ce qui adviendrait par la suite, rendant légitime l'emploi de pouvoirs exceptionnels. Attention à tout ce que cela implique.

  • skaia64
    skaia64     

    Les socialistes pour avoir ou conserver le pouvoir se sont alliés aux communistes (oui, ceux qui sont responsables de millions de morts innocents) au centristes, aux écolos ; et même à une certaine époque, les socialistes ont été très nombreux à rejoindre les rangs de la collaboration, même s’ils n’aiment pas trop en entendre parler. Alors oui, avec eux, il faut s’attendre à tout. Ils sont prêts à se renier sans honte comme du reste on peut le voir en ce moment.

  • boulette34
    boulette34     

    Le 14 juillet 2016 un ressortissant Tunisien assassinait plus de 80 français.
    Cet étranger en situation irrégulière sur le territoire avait été condamné 2 mois auparavant par un tribunal pour des méfaits comis.
    Pourquoi cet individu étranger en situation irrégulière n'a pas été reconduit à la frontière comme nous l'autorisait la constitution ?
    Qui était à cet époque le ministre de l'intérieur ?
    Voilà j'ai tout dit je n'ai rien à rajouter concernant ce super ministre que tous les médias et certains politiques de tout bords trouvent impeccable et sans reproches et bien moi je le trouve pas si clean que cela

  • LAVRAIEVERITE
    LAVRAIEVERITE     

    l'immunité pénale : le gros enjeu de ces élections pour lepen mais surtout fillon et ses proches..
    une élection leur donnerait respiration pendant 5 voire 10 ans ...
    d'où leur incroyable mauvaise foi...

  • SuperContribuable
    SuperContribuable     

    Il ne serait pas surprenant qu'une fois de plus un socialiste s'assoit sur l'expression démocratique populaire... Allez, Nanard, même pas cap !!!

  • vanda100
    vanda100     

    Le titre ne correspond pas au contenu. Cazeneuve pourrait faire la résistance pendant un mois au plus. C'EST TOUT !

  • Demokos
    Demokos     

    Il y a la lettre de la Constitution, et il y a l'esprit de la Constitution, et dans l'esprit de la Constitution de la Ve, le pouvoir de révocation du Premier Ministre est implicite et évident.
    S'il n'y figure pas de manière explicite, c'est tout simplement parce que ses rédacteurs ont eu besoin de jeter un nonos aux tenants du parlementarisme intégral et du Président-potiche, qui hurlaient déjà à la dérive monarchique et auraient glapi deux fois plus fort sans ce maintien formel d'un vestige du statut de "Président du Conseil" façon IIIe-IVe République.
    Il n'en reste pas moins que dans la réalité, la "démission du Premier Ministre" n'est que la traduction formelle de son renvoi pur et simple par le Président, sauf cas de figure très spécifique d'une "cohabitation" issue d'une élection législative en cours de mandat présidentiel, équivalent à un désaveu officiel du Président par les électeurs.
    En cas d'une victoire de Mme Le Pen ou d'un autre candidat clairement opposé au pouvoir actuel, c'est celui-ci qui est désavoué. Dans un tel contexte, s'accrocher à son fauteuil reviendrait pour M. Cazeneuve à commettre un coup de force politique et un déni de démocratie, fut-il couvert par la Constitution. Voilà qui serait totalement irresponsable, dangereux et lourd de conséquences.
    Je doute fortement que cette pseudo-news soit autre chose qu'un poisson d'avril XXL, téléguidé ou pas, peu importe. Et plus probablement encore, un pseudo-écho de couloir absurde comme il en sort 12 par jour.

  • trebron
    trebron     

    C’est stupéfiant et totalement outrageant. Je ne voterais pas FN mais n’oublions pas qu’il s’agit d’un parti qui donne le droit d’être élu en tant que tel. Il ne faut pas oublier le devoir de chacun, et surtout les leçons de ces moralistes qui prônent la démocratie, la liberté d’expression et qui se défilent comme des mal propres. En fait ils donnent envie de les ignorer et ne plus les écouter et voter.

    Sang9
    Sang9      (réponse à trebron)

    Ah bon !? Rageux, jaloux ou les 2 ? XD

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire