× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Philippe Séguin lors d'une conférence de presse, le 13 mars 2001, durant l'entre-deux tours des élections municipales perdues par la droite à Paris.
 

Confronté à la candidature dissidente du maire sortant Jean Tiberi, le héraut du "non" au traité de Maastricht a très vite compris que la droite se dirigeait vers une défaite cuisante dans la capitale. Une déroute annoncée que le président Chirac n'a pas tenté d'endiguer, au grand dam de Philippe Séguin.

Votre opinion

Postez un commentaire