BFMTV

Valérie Trierweiler attaque la presse people

-

- - -

Valérie Trierweiler défend bec et ongles sa vie privée. Après la condamnation du magazine VSD, la première dame de France attaque désormais en justice plusieurs magazines people pour non-respect de son droit à l'image.

Le couple présidentiel en maillot de bain, les images ont fait la une de plusieurs magazines cet été. Valérie Trierweiler avait prévenu les médias : si son droit à l’image et à la vie privée n’était pas respecté elle serait intraitable. La première dame mène donc une guerre sans merci contre trois magazines people qui ont publié ces photos.

Pas de tabou

Mais alors, certains s’interrogent : pourquoi Paris Match n'est-il pas attaqué alors que la journaliste politique y collabore? Selon l'avocate de Valérie Trierweiler, paris Match n'a pas fait la même exploitation des images, ne décidant pas "d'accrocher le lecteur en couverture". "Il n'y a de tabou sur l'employeur de Valérie Trierweiler, la preuve en est que nous assignons le magazine qui est une parution du même groupe."

Mardi, Valérie Trierweiler avait remporté une première bataille contre VSD. L’hebdomadaire qui avait, lui aussi, publié des photos du couple présidentiel cet été à Brégançon a été condamné à lui verser 2.000 euros.

Une somme que la compagne du chef de l’état devrait reverser à l’association Reporters sans frontières.