BFMTV

Policiers attaqués à Viry-Châtillon: Hollande dénonce une attaque "intolérable"

François Hollande le 6 octobre 2016 lors d'un discours à l'hôtel de Lassay, à Paris.

François Hollande le 6 octobre 2016 lors d'un discours à l'hôtel de Lassay, à Paris. - Stéphane de Sakutin - AFP

Après l'agression de quatre policiers aux cocktail Molotov dans l'Essonne, le chef de l'Etat a jugé cette action "inqualifiable et intolérable" et a appelé à une "condamnation à la mesure de la gravité de l'acte".

"Inqualifiable et intolérable". Voilà les mots de François Hollande après l'agression de quatre policiers à Viry-Châtillon, dans l'Essonne. Cet acte "met en cause la vie de fonctionnaires dont la mission est de protéger la population", a jugé le président de la République.

Le chef de l'Etat a également assuré dans un communiqué que "tout sera fait pour retrouver les auteurs de cette attaque et les traduire devant la justice pour qu’ils soient condamnés à une peine à la mesure de la gravité de leur acte".

Ce samedi, une gardienne de la paix et un adjoint de sécurité ont été attaqués par des cocktails Molotov, à un feu rouge qui fut longtemps le théâtre de vols à la portière avec violences. Deux de leurs collègues, venus en renfort, ont aussi été pris pour cible. Deux des fonctionnaires de police sont grièvement brûlés et ont été admis dans un hôpital parisien.

Ivan Valerio avec AFP