BFMTV

Migrants: Hollande critique implicitement la Hongrie

François Hollande lors de sa conférence de presse du 7 septembre 2015

François Hollande lors de sa conférence de presse du 7 septembre 2015 - Bfmtv

François Hollande a implicitement critiqué lundi la Hongrie pour la construction d'une clôture à sa frontière avec la Serbie pour empêcher l'entrée de migrants sur son territoire, dressant un parallèle avec les pays d'Europe de l'Est lors de la chute du mur de Berlin.

"Il y a des pays qui voudraient faire des critères ethniques, qui voudraient accueillir certains et pas d'autres, au nom de religions. Il y a des pays qui voudraient bâtir des murs et ne pas prendre un seul réfugié", a dénoncé M. Hollande lors de sa conférence de presse semestrielle.

"Mais qu'est-ce que ces pays auraient pensé il y a trente ans si, au moment de la chute du mur de Berlin, nous avions dit: non, pas tout de suite, pas comme ça, ne venez pas, prenez votre temps, restez là où vous êtes ? Non, nous leur avons dit: venez, vous êtes des Européens, vous allez bâtir avec nous l'union que nous voulons, nous sommes dans le même ensemble avec les mêmes principes, avec les droits de l'Homme. Voilà une fois encore le discours qu'il convient de tenir", a poursuivi le chef de l'Etat.

la rédaction avec AFP