BFMTV

Mali: décès d'un médecin militaire français dans une opération contre des groupes "terroristes"

Soldats maliens et soldats français de la mission Barkhane le 2 novembre 2017 au centre du Mali. - Daphné Benoit - AFP

Soldats maliens et soldats français de la mission Barkhane le 2 novembre 2017 au centre du Mali. - Daphné Benoit - AFP - -

Le médecin militaire a été tué par un engin explosif alors qu'il était à bord d'un véhicule blindé.

Un médecin militaire français est mort au Mali dans une opération contre des groupes "terroristes", a annoncé l'Elysée ce mardi. Il était à bord d'un véhicule blindé et a été victime d'un engin explosif. 

"Le Président de la République a appris avec une très grande tristesse la mort d’un médecin militaire lors d’une opération de lutte contre les groupes armés terroristes au Mali ce mardi 2 avril, suite au déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé", a annoncé l'Elysée dans un communiqué qui ne précise pas le lieu de l'opération.

Le Président de la République a fait part de "sa très grande tristesse" et adressé ses condoléances à la famille, ses amis et ses frères d'armes. Saluant "l’abnégation et le courage des femmes et des hommes du service de santé des armées qui sauvent des vies au péril de la leur", il a rappelé "l'entier soutien de la France au Mali et à la force des Nations unies pour la mise en oeuvre de l'accord de paix" de 2015.

Cyrielle Cabot