BFMTV

Macron interprète Pierre et le loup pour offrir "un accès à ce qu'il y a de mieux dans la culture"

Le chef de l'État a joué le rôle de récitant dans la distribution musicale de Pierre et le Loup donnée jeudi soir par l'orchestre de la Garde républicaine à l'occasion des "jeudis de l'Élysée".

Retour au théâtre pour Emmanuel Macron. Jeudi soir, le chef de l’État a récité le conte musical de Prokofiev Pierre et le loup dans la salle des Fêtes du Palais de l’Élysée. Une prestation organisée par son épouse dans le cadre de "ce que l’on a appelé les jeudis de l’Élysée", a expliqué le président de la République devant un parterre d’invités venus assister au concert.

"Depuis le mois de mai dernier, avec mon épouse Brigitte, on a institué ce rite. On essaye de le respecter tous les mois et demi", a poursuivi Emmanuel Macron.

"Lors de ces jeudis, on veut que vous ayez accès à ce qu’il y a de mieux dans la culture", a encore indiqué Emmanuel Macron à son auditoire composé de "familles de personnes qui travaillent à l’Élysée", d’"associations engagées pour la jeunesse et pour les personnes en situation de handicap", mais aussi d'"écoles et de classes" venues pour l’occasion "parce qu’elles apprennent le russe".

À cet égard, l'entourage du chef de l'État avait bien précisé que ce ne sont pas ses collaborateurs qui assisteraient à la représentation. Une manière de répondre aux critiques accusant Emmanuel Macron de sortir de son rôle et de se prendre pour le Roi Soleil, jouant devant ses sujets. "Le rôle du président, c'est d'être à la fois auprès de nos militaires de l'armée comme hier, auprès des agriculteurs comme samedi, et aussi d'être une passeur de culture. Je trouve ça plutôt rafraichissant", a sur RTL déclaré le porte-parole de gouvernement, Benjamin Griveaux.

"Soirée russe"

Et le président de présenter le programme de la soirée: "Nous avons décidé avec l’orchestre de la Garde républicaine […] d’avoir une soirée russe. On va avoir d’abord Tchaïkovski. C’est un compositeur russe du XIXe siècle. Il va y avoir un morceau accords et un petit bout de Casse Noisette", a-t-il expliqué avant de raconter l’histoire de cette oeuvre et de rappeler que le ballet "a été créé à Saint-Pétersbourg par un chorégraphe français qui s’appelait Marius Petipa dont on célèbre l’anniversaire cette année" .

"Ensuite, on aura une pièce d’un autre russe du XXe siècle. […] L’orchestre de la Garde vous jouera Pierre et le Loup et moi j’essaierai simplement de réciter l’histoire à leurs côtés, et vous verrez que c’est un conte formidable pour enfants et pour adultes", a ajouté le chef de l’État, concluant son introduction en souhaitant à ses convives une "bonne soirée musicale dans ce lieu qui est le vôtre".

Paul Louis