BFMTV

Le Foll sur la kippa: sans se positionner, le gouvernement est là "pour protéger"

Le gouvernement "n'a pas à avoir une position" sur le port de la kippa, "il a une responsabilité, d'assurer la protection" - Stéphane Le Foll - Porte-parole du gouvernement - Mercredi 13 janvier 2016

Le gouvernement "n'a pas à avoir une position" sur le port de la kippa, "il a une responsabilité, d'assurer la protection" - Stéphane Le Foll - Porte-parole du gouvernement - Mercredi 13 janvier 2016 - AFP

Le gouvernement "n'a pas à avoir une position" sur le port de la kippa, "il a une responsabilité, d'assurer la protection", a affirmé mercredi Stéphane Le Foll, alors qu'un débat s'est engagé dans la communauté juive sur cette question.

"Sur ce sujet, le gouvernement a une responsabilité, il n'a pas à avoir une position. Il a une responsabilité, d'assurer la protection et d'être là pour protéger et dénoncer les actes antisémites, ça c'est sa responsabilité", a déclaré le porte-parole du gouvernement sur iTELE.

Le faux débat de l'abandon de la kippa 

Le président du consistoire de Marseille, Zvi Ammar, a suscité mardi un vif débat dans la communauté juive en préconisant l'abandon du port de la kippa dans les rues de sa ville "jusqu'à des jours meilleurs", au lendemain de l'agression à la machette d'un enseignant juif qui la portait.

"On doit la protection aux juifs de France comme à tous les compatriotes, mais aux juifs de France, parce que l'antisémitisme (...) dure malheureusement depuis trop longtemps et a pris des nouvelles formes aujourd'hui", a affirmé Stéphane Le Foll, refusant de faire des "commentaires sur un débat qui est né au sein de la communauté juive".

A.-F. L. avec AFP