BFMTV

L'ambassadeur de France à Washington a retiré ses tweets anti-Trump sur demande de l'Elysée

Gerard Araud (g), rencontre le chef du comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Ed Royce, au Capitole, le 7 décembre 2015.

Gerard Araud (g), rencontre le chef du comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Ed Royce, au Capitole, le 7 décembre 2015. - NICHOLAS KAMM / AFP

Gérard Araud avait une bonne raison de retirer les messages de dépit postés lors de la nuit électorale qui a vu la victoire de Donald Trump: des ordres venus du sommet de l'Etat.

L'ambassadeur de France à Washington était sorti de sa réserve pendant la victoire de Donald Trump. Gérard Araud avait tweeté, puis retiré, deux messages exprimant sa déception.

"C'est la fin d'une époque, celle du néolibéralisme. Après le Brexit et cette élection, tout est désormais possible, un monde s'effondre devant nos yeux", avait-il lâché alors que les résultats n'étaient pas encore définitifs.

Le Canard Enchaîné explique maintenant pourquoi. Selon le palmipède, l'appréciation de l'ambassadeur aurait fortement déplu à François Hollande. Il en aurait fait part le matin même à Jean-Marc Ayrault qui aurait à son tour "passé un savon" au diplomate. Connu pour son franc-parler, Gérard Araud est en poste depuis 2014.

David Namias