BFMTV

Journée de la femme: Valérie Trierweiler revient sur le terrain

Valérie Trierweiler, vendredi.

Valérie Trierweiler, vendredi. - -

A l'occasion de la journée de la femme, Valérie Trierweiler s'est montrée très présente sur le terrain, affichant sa volonté de revenir dans la lumière.

Valérie Trierweiler a choisi de rendre visite à l'une des plus grosses maternités de France à l'occasion de la journée de la femme: celle de l'hôpital Delafontaine, à Saint-Denis. L'une des plus délicates aussi: dans ce lieu, les cas d'excision ou de grande précarité ne sont pas rares.

"La jeune maman que je viens de voir a eu des jumeaux magnifiques, mais elle ne sait pas où elle va dormir quand elle sortira de la maternité", témoigne dans un couloir la Première Dame.

Et c'est là l'un des objectifs de cette visite: attirer l'attention sur des situations desespérées. "J'essaye d'attirer de la lumière sur ces difficultés. Il faut de l'argent pour mener à bien ces projets, donc si je peux aider, je le ferai", explique celle dont le rôle reste encore un peu confus.

Certains sujets restent tabous

Pour autant, pas question d'évoquer tous les sujets. Le tacle de Nathalie Kosciusko-Morizet à Ségolène Royal reste tabou par exemple.

"Ca ne m'intéresse pas ces polémiques, je ne suis pas du tout là pour ça. Je viens de voir une naissance magnifique et je resterai sur cette idée", tranche Valérie Trierweiler.

Valérie Trierweiler aura été particulièrement présente au cours de cette journée, étonnamment presque. Son entourage l'assure: la Première Dame se veut désormais pleinement dans son rôle.

A LIRE AUSSI:

>> CAFÉ POLITIQUE - NKM, meilleure "misogyne" de la journée de la femme

>> Valérie Trierweiler et "le journal de m..." Paris Match

Adrien Gindre et Florian Brunet