BFMTV
Élysée

Hollande veut prendre "toutes les mesures" pour dissuader les jihadistes

François Hollande à l'Institut du monde arabe, mardi 22 avril.

François Hollande à l'Institut du monde arabe, mardi 22 avril. - -

VIDEO - "La France prendra toutes les mesures pour dissuader, empêcher, punir ceux qui seraient tentés" par le jihad, a dit François Hollande mardi, lors d'un discours prononcé à l'Institut du monde arabe.

"La France prendra toutes les mesures pour dissuader, empêcher, punir ceux ou celles qui seraient tentés d'aller livrer des combats là où ils n'ont pas leur place", a dit François Hollande mardi, à la fin de son discours prononcé à l'Institut du monde arabe pour l'inauguration de l’exposition "Hajj, le pèlerinage à la Mecque".

"La France déploiera tout un arsenal, en utilisant toutes les techniques, y compris la cybersécurité", pour lutter contre ce phénomène, a affirmé le président en évoquant le plan qui sera présenté mercredi par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour traiter de la question des Français partis en Syrie combattre aux côtés de groupes jihadiste.

Un plan dévoilé mercredi

"Ce plan n'est pas fait pour empêcher l'acte de foi mais il est fait pour que la religion ne soit pas utilisée à d'autres fins, et notamment la fin plus abominable qui est le terrorisme", a souligné le chef de l'Etat.

Plus d'une vingtaine de mesures composent ce plan d'action, dévoilé en partie par Le Figaro mardi. Parmi elles, la première consiste à rétablir l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs, un document qui n'était plus obligatoire depuis janvier 2013.

Le gouvernement souhaite également créer un centre de prise en charge des jeunes à risque, où les familles dont l'enfant fréquente une mosquée fondamentaliste ou surfe sur des sites web suspects pourraient se retrouver, rencontrer des psychologues, et recueillir des conseils pour désamorcer les tentatives de fuite à temps. Des campagnes de sensibilisation à l'école sont aussi au programme.

K. L avec AFP