BFMTV

"C'est aussi du hasard": quand Macron retrace sa carrière devant 300 étudiants indiens

Le chef de l'État a raconté son parcours devant 300 étudiants, rappelant notamment qu'il voulait "être auteur" avant d'embrasser une carrière de fonctionnaire.

En déplacement en Inde, Emmanuel Macron a consacré ce samedi après-midi à 300 étudiants, tentant de leur distiller quelques conseils de vie. Sur une estrade dressée à l’extérieur d’un centre culturel, le chef de l’État a répondu en anglais pendant plus d’une heure aux nombreuses questions de la jeunesse indienne: "Soyez vous-mêmes!", "Vous avez tous quelque chose à inventer", "Vous allez apprendre toute votre vie", a-t-il lancé. Pour appuyer ses propos, le président de la République s'est confié sur son parcours personnel. Interrogé sur ses choix de carrière, il est notamment revenu sur ses différentes expériences:

"C’est aussi du hasard. Ne sous-estimez pas cette part de votre vie. À votre âge je n’avais aucune idée que j’allais faire ça. Je voulais être auteur, à l’origine, mais je n’avais peut-être pas autant de talent que certains d’entre vous ici. Je me suis dévoué comme ‘technocrate’, comme vous dites, j’étais fonctionnaire. J’étais heureux. Mais à un moment, j’ai voulu changer ma façon de servir la France: et avec ce métier, ça n’était pas cool du tout".

Et Emmanuel Macron d’expliquer avoir voulu "être plus indépendant à un moment de (sa) vie". "C’est pour ça que j’ai rejoint le secteur privé", a-t-il confié.

La crise, "la meilleure opportunité" pour lui

Politiquement, la crise a été "la meilleure opportunité", selon lui. "Tout était à refaire, et une nouvelle chance s’est créée. Sans les schémas", s'est-il rappelé, assurant que "tout le monde pensait que c’était impossible de détruire le vieux système politique en France".

"Ouverture, Europe, combattre les idées de fermeture, tout le monde pensait que c’était impossible, que c’était peut-être dans la tendance mais qu’on ne serait jamais élu avec ces idées. Ça a marché", a martelé Emmanuel Macron. 

"Je n’ai jamais essayé de trouver les solutions dans les vieilles postures. J’essaye de comprendre le contexte actuel et de trouver la meilleure solution. Parfois on perd, parfois on réussit. Ça sera ma leçon", a encore ajouté le locataire de l’Élysée. Indiquant n'avoir "jamais cherché à trouver la reconnaissance dans le regard des autres", il a invité les étudiants à "décider par (eux)-mêmes" et à "toujours penser à long terme".

Emmanuel Macron est en Inde avec son épouse Brigitte pour une durée de trois jours. Cette visite est destinée à renforcer les relations avec le deuxième pays le plus peuplé au monde.

P.L. avec Anne Saurat-Dubois et AFP