BFMTV

Régionales en Île-de-France: Huchon sur le point d'abandonner

Jean-Paul Huchon s'apprête à renoncer à se lancer dans la course à un 4e mandat à la tête de l'Île-de-France.

Jean-Paul Huchon s'apprête à renoncer à se lancer dans la course à un 4e mandat à la tête de l'Île-de-France. - Loïc Venance - AFP

Après trois mandats à la tête de l'Île-de-France, Jean-Paul Huchon serait sur le point de laisser le champ libre pour la candidature de Claude Bartolone, annoncée par surprise mercredi dernier.

Il laisse la place libre à Claude Bartolone. Selon les informations de la dernière édition du Journal du dimanche, l'actuel président de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, serait sur le point de jeter l'éponge dans la course à l'investiture socialiste pour les prochaines élections régionales, en décembre prochain. 

Pourquoi un tel revirement, pour celui qui visait un quatrième mandat d'affilée en IDF? Le socialiste se serait fait une raison, toujours selon l'hebdomadaire: il se rangerait derrière le président de l'Assemblée nationale dès ce lundi soir ou mardi matin.

"Il a deux préoccupations aujourd’hui : ne pas rater sa sortie, et tout faire pour que la gauche gagne", confie un proche dans les colonnes du JDD.

Un autre confesse qu'"humainement, la situation a été difficile à vivre dans les premières heures".

Un rôle majeur à venir?

Reste à savoir quelle place il peut occuper pendant la campagne, après trois mandats consécutifs. Son cabinet glisse "qu'il ne peut avoir qu'un rôle majeur". Candidat de dernière minute, Claude Bartolone a commencé dès jeudi à rassembler son camp, avec le ralliement de Marie-Pierre de la Gontrie qui voulait également se lancer.

Anne Hidalgo et Manuel Valls ont rapidement fait savoir qu'ils appuyaient la démarche de l'élu de Seine-Saint-Denis. Dans la foulée, il a aussi reçu le soutien de Carlos Da Silva, député proche du Premier ministre et soutien de Jean-Paul Huchon. 

I. V. & Jé. M.