BFMTV

Régionales: découvrez les faibles scores des candidats élus, une fois l'abstention prise en compte

Près de deux électeurs sur trois n'ont pas voté ce dimanche. Lorsqu'on prend en compte cette abstention historique, les scores obtenus au second tour des élections régionales paraissent nettement moins élevés. BFMTV.com fait le point dans chaque région.

Si la droite et la gauche ont conservé leurs régions - à l'exception de La Réunion - le grand vainqueur de ce second tour des élections régionales reste néamoins l'abstention. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, près de deux électeurs sur trois n'ont pas voté ce dimanche (65,42%), un chiffre légèrement plus faible qu'au premier tour (66,72%) mais qui reste tout de même très élevé.

Si on la prend en compte - avec le vote blanc et les bulletins nuls - les scores du second tour changent complètement. En Provence-Alpes-Côte-d'Azur par exemple, le score de 57,30% du candidat LR Renaud Muselier ne représente en réalité que 19,67% des électeurs inscrits sur les listes électorales. Même constat dans les Hauts-de-France, où les 52,37% obtenus par Xavier Bertrand ne correspondent qu'à 16,76% des inscrits.

Pour connaître le véritable poids de chacun des candidats, BFMTV.com fait le point sur les résultats en pourcentage des électeurs inscrits, région par région.

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val de Loire

Corse

Grand Est

Hauts-de-France

Île-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d'Azur

En 2015, le second tour des régionales avait été marqué par un regain de participation avec "seulement" 41,59% d'abstention contre 50,09% au premier. Le scrutin de cette année n'a donc pas connu la même issue. Si vous souhaitez consulter les scores des élections régionales dans votre commune, cliquez ici.

Louis Tanca Journaliste BFMTV