BFMTV

Les ministres engagés dans la bataille des régionales

Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, est candidat à la présidence de la région Bretagne

Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, est candidat à la présidence de la région Bretagne - AFP

Sept membres du gouvernement de Manuel Valls affronteront le suffrage universel lors des prochaines élections régionales des 6 et 13 décembre. En 2010, les membres du gouvernement Fillon avaient été balayés.

Si le Premier ministre Manuel Valls a claironné sa volonté de s'engager dans la bataille des régionales, notamment en participant à des meetings et en mettant en garde contre une victoire du FN, sept membres de son gouvernement affronteront le suffrage universel lors des prochaines élections des 6 et 13 décembre.

> Une tête de liste régionale

Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, est le seul à briguer la présidence d'une région, en l'occurrence celle de la Bretagne, qu'il avait déjà dirigée entre 2004 et 2012.

> Deux têtes de listes départementales

Sylvia Pinel, la ministre radicale de gauche (PRG) du Logement, mènera la liste départementale du Tarn-et-Garonne, au sein de la nouvelle grande région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Matthias Fekl, le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, sera lui aussi tête de liste, dans le Lot-et-Garonne, au sein de la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

> Quatre candidats

Martine Pinville, secrétaire d'Etat en charge du Commerce, figure en 2e position sur la liste du département de la Charente.

Pascale Boistard, secrétaire d'Etat aux Droits des femmes, figure en 2e position dans la Somme. Comme sa collègue en charge de la Famille, elle aura la lourde tâche de faire campagne dans une région, le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où la présidente du FN est donnée favorite.

Laurence Rossignol, secrétaire d'Etat à la Famille, est en position éligible dans l'Oise.

Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, figure en position non-éligible sur la liste PS du Finistère avec Jean-Yves Le Drian.

Enfin Carole Delga, qui occupait le poste de secrétaire d'Etat au Commerce, a quitté le gouvernement en juin, pour mener la liste régionale Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Les membres de l'actuel gouvernement Valls sont nettement moins nombreux que ne l'étaient les ministres du gouvernement Fillon lors des régionales de 2010: la moitié d'entre eux (20 sur 39) avaient tenté l'aventure, dont pas moins de huit têtes de listes régionales. Aucune d'entre elles ne l'avait alors emporté.

S.A.