BFMTV

Présidentielle : que sont devenus les perdants ?

-

- - -

Ils avaient annoncé ou non, qu'ils se retireraient de la vie politique s'ils étaient battus à l'élection. Que sont devenus les grands de ce monde qui ont connu la défaite ?

Il pensait être réélu au poste de chancelier en 2005, mais après avoir dû passer la main Angela Merkel, Gerhard Schröder a pris la tête d'un consortium germano russe pour la construction d'un gazoduc.

La roue avait aussi tourné pour Lech Walesa. L'ancien leader de Solidarnosc a présidé la Pologne de 1990 à 1995, avant d'être battu aux élections. Retiré de la vie politique, il reste très apprécié du peuple polonais et il est une sorte d'ambassadeur à vie pour son pays.

C'est la même chose pour Jimmy Carter, qui a créé sa fondation et parcours le monde pour promouvoir la démocratie au faire de l'humanitaire. Prix Nobel de la paix en 2002, il ne s’intéresse plus à la politique à l'échelle nationale. Contrairement à George Bush père. Battu par Bill Clinton en 1992, il a beaucoup conseillé son fils.

Et si c'était aussi le destin de Nicolas Sarkozy après le 6 mai prochain.