BFMTV

Présidentielle : le CSA impose de nouvelles règles d'équité

-

- - -

Depuis le début de l’année, les "petits" candidats dénoncent l’occupation médiatique de Nicolas Sarkozy et de François Hollande. Mais dès mardi 20 mars, tous les prétendants à l’Elysée auront le même temps de parole à la radio et à la télévision.

Pour Jean-Louis Debré Debré, l'annonce de la liste définitive des candidats ce lundi 19 mars à 17h30 au Conseil constitutionnel "sera un moment solennel", puisqu'"on sera entré dans la campagne officielle, avec tous les candidats en présence, et égalité de parole entre eux" sur les médias audiovisuels.

Deux périodes s'ouvriront, avec remise à zéro des compteurs entre les deux : de mardi jusqu'au 8 avril, radios et télés devront respecter l'égalité du temps de parole mais pourront décider dans quelle émission les candidats s'expriment. Puis l'égalité sera de mise également pour le temps d'antenne, avec obligation de programmes comparables pour tous les candidats.