BFMTV

Présidentielle : coûts de campagne plafonnés à 16 millions d’euros

-

- - -

Faire campagne coûte très cher aux partis politiques. Ces frais sont cependant plafonnés par la loi. Aucun candidat au 1e tour ne peut dépenser plus de 16 millions d’euros.

Une somme que seuls le PS, et l’UMP, les deux partis majoritaires, peuvent se permettre. Tous les autres candidats sont bien en dessous. Marine Le Pen prévoit ainsi un budget de 8 millions d’euros et Jean-Luc Mélenchon table sur la moitié. Eva Joly mise, elle, sur 2 millions et demi. Pour financer leur campagne, les plus petits partis peuvent compter sur les cotisations des adhérents, des prêts bancaires et des dons de particuliers limités à 4.600 euros par personne. En revanche, entreprises, associations, syndicats et collectivités ne peuvent pas faire de dons aux candidats.