BFMTV

Eric Zemmour: "Je ne dirai pas que je suis candidat, ni que je ne suis pas candidat"

Le polémiste continue d'entretenir le doute sur sa candidature pour 2022.

Interviewé ce mercredi matin sur BFMTV-RMC, Eric Zemmour qui sort jeudi son livre La France n'a pas dit son dernier mot, maintient le flou sur ses intentions présidentielles.

Un flou sur ses intentions

"Je ne dirai pas que je suis candidat, je ne dirai pas que je ne suis pas candidat", a expliqué le polémiste. Je réfléchis, j'observe les autres candidats (...) Je ne sais pas quand je lancerai ma candidature, ni si je la lancerai", a expliqué l'écrivain.

Un positionnement peu clair à seulement sept mois de l'élection mais qui n'empêche pas l'ex-chroniqueur télé de se féliciter des relatifs bons sondages. "Sans être candidat, j'arrive à 10%. J'ai commencé à 3%, il y a une vraie dynamique."

Interrogé plus précisement sur son programme, le polémiste a botté en touche.

"Ce n'est ni le lieu ni le moment. Emmanuel Macron a donné son programme en février, en mars seulement. Il disait qu'il ne servait à rien", s'est justifié le journaliste.

En pleine tournée promotionnelle pour la sortie de son nouvel ouvrage, Eric Zemmour devra toutefois faire face à nouveau à la justice le 17 novembre pour "appel à la haine raciale".

Marine Le Pen "humiliée" par le débat face à Emmanuel Macron

Eric Zemmour, dont la candidature inquiète Marine Le Pen, a en outre attaqué la candidate du RN.

"Tout le monde sait, elle le sait, elle ne peut pas gagner. Je pense que son débat en 2017 a montré cruellement ses lacunes, il l'a humilié et a humilié ses électeurs", a jugé le journaliste.
Marie-Pierre Bourgeois