BFMTV

Ils feront 2017 : Madeleine de Jessey, la caution Manif pour tous des Républicains

Au bureau politique du parti Les Républicains, elle entend élever le débat et injecter les idées de Sens commun, chez les candidats. Madeleine Bazin de Jessey, de son nom complet, espère gravir les "échelons" petit à petit.

Son premier engagement en politique a été de prendre sa carte à l'UMP entre 2006 et 2007. Mais un an plus tard, Madeleine Bazin de Jessey décidait de la rendre, "déçue par l'absence des grandes réformes structurelles annoncées", explique-t-elle, sur son blog

La "révolte" du Mariage pour tous

Le tournant arrive avec le Mariage pour tous qui provoque chez la normalienne une "révolte" face à un "profond sentiment d'injustice". Madeleine de Jessey s'engage alors auprès des Veilleurs, le pendant jeune et très catholique de la Manif pour tous.

C'est en 2013, que Madeleine de Jessey, 23 ans à l'époque, se fait connaître en prenant la parole lors des sit-in organisés par les Veilleurs. Elle est alors approchée par Jean-François Copé qui aimerait fonder un mouvement avec elle et par Laurent Wauquiez qui lui reconnaît un certain talent.

Fin 2014, les ténors de l'UMP parviennent à l'attirer au bureau politique du parti. Aujourd'hui, elle y est secrétaire nationale en charge de l'enseignement.

Des ambitions municipales

Porte-parole de Sens Commun, qu'elle a cofondé en 2013, elle aimerait "approfondir le débat d'idées et travailler à la formation des futurs décideurs politiques". Chez Les Républicains, elle veut promouvoir ses idées et l'esprit de la Manif pour tous. 

A moins d'un an de l'élection présidentielle, elle assure vouloir gravir "les échelons un à un", en commençant par les municipales. 

M.L.